Bonjour, je m'appelle Bastien Kerspern et, la plupart du temps, je suis designer d'interaction et de services spécialisé dans l'innovation sociale et démocratique.
Liens
Voir mon CV (.pdf, 102ko)
Bio

Je conçois des services numériques répondant à des enjeux de société grâce à une méthodologie créative centrée sur l'humain. En identifiant les comportements et les besoins des utilisateurs, je crée de nouvelles expériences interactives et innovantes pour les entreprises et les organisations publiques.

Touchant aussi bien à la réalisation d'interfaces multi-supports qu'au design de services, j'apprécie tout particulièrement les projets atypiques ou croisant des domaines que tout semble opposer. D'ailleurs, l'innovation sociale et démocratique est mon terrain de jeu favori !

Je travaille notamment pour plusieurs groupements d'innovation par le design :
Casus Ludi, une fabrique dédiée aux newsgames et à la narration interactive.
Labtruc, une agence de prospective créative et participative.
Design Friction, un studio explorant, par des scénarios critiques, les relations complexes entre société et technologie dans des futurs proches.

+ Lire la suite

Débat public mobile
Le débat au plus près du public
Contexte

Le débat public est vital pour la démocratie.
Néanmoins les formats actuels tendent à montrer leur limite, notamment avec la participation de publics récurrents devenus professionnels de la participation et la rigidité imposée aux modalités de contribution. L’enjeu central est d’aller à la rencontre de citoyens qui ne viendraient pas aux réunions publiques, format classique du débat public.

Pour renouveler cette pratique démocratique, une des opportunités d’intervention est de venir s’inscrire dans les flux de vie et dans le quotidien. C’est la promesse d’un débat au plus près des habitants. Une expérimentation qui garde cependant en tête la nécessité de respecter les règles du débat : équivalence des points de vue, transparence dans la prise de parole, avis argumenté.

Concept

Commissionné par la Commission Nationale du Débat Public et réalisé avec l’agence WT2i, ce format de débat itinérant s’est déplacé sur le territoire dans le cadre du débat public sur le projet de parc éolien en mer de Saint-Nazaire.
À la fois point de rencontre, point d’information et point de débat, cet espace « pop-up » a été imaginé pour se déployer sur les marchés, les festivals ou même dans les lycées.

Articulés autour d’un comptoir de discussion, plusieurs espaces ont été conçus pour répondre aux différentes postures et temporalités de consultation ou participation des participants. Ce dispositif multiplie les ressources d’information et de contribution, écrite ou orale, et se révèle être tout équipé pour la diffusion et captation des échanges.

Un vrai travail d’expérience d’usage a été apporté aux modalités d’animation pour s’adapter à l’environnement et aux publics rencontrés. Les petites attentions déclinées pendant les temps d’accueil et de participation sont venues offrir une vraie hospitalité dans l’espace public et ainsi faciliter la prise de parole.