Bonjour, je m'appelle Bastien Kerspern et, la plupart du temps, je suis designer d'interaction et de services spécialisé dans l'innovation sociale et démocratique.
Liens
Voir mon CV (.pdf, 102ko)
Bio

Je conçois des services numériques répondant à des enjeux de société grâce à une méthodologie créative centrée sur l'humain. En identifiant les comportements et les besoins des utilisateurs, je crée de nouvelles expériences interactives et innovantes pour les entreprises et les organisations publiques.

Touchant aussi bien à la réalisation d'interfaces multi-supports qu'au design de services, j'apprécie tout particulièrement les projets atypiques ou croisant des domaines que tout semble opposer. D'ailleurs, l'innovation sociale et démocratique est mon terrain de jeu favori !

Je travaille notamment pour plusieurs groupements d'innovation par le design :
Casus Ludi, une fabrique dédiée aux newsgames et à la narration interactive.
Labtruc, une agence de prospective créative et participative.
Design Friction, un studio explorant, par des scénarios critiques, les relations complexes entre société et technologie dans des futurs proches.

+ Lire la suite

Failbook
L'actualité politique revue et corrigée
Site web
2008
Contexte

Été 2008, premier mandat de Nicolas Sarkozy, la France découvre d'une part la politique bling-bling et d'autre part le réseau social Facebook.

La "peopolisation" de la vie politique et de la vie privée des français se font écho, nos représentants faisant des réseaux sociaux leur nouvelle arme de communication.
Failbook est né de cette improbable collision des genres.

Concept

Failbook était un site satirique traitant de l'actualité politique française avec tous ses petits travers racontés à la manière des statuts ou « mini feeds », inspirés du réseau social Facebook. Failbook, porté par un large enthousiasme des médias (relayé par des journaux tels que Le Monde ou The Guardian), avait évolué en un chapitre collaboratif grâce à la participation active des visiteurs, devenus contributeurs occasionnels pour Failbook.

Le site fut fermé en Octobre 2008 sous pression de Facebook, qui n'apprécia que très moyennement la parodie.